RECHERCHE

Annélie Delescluse rejoint le LASC pour un post-doctorat FNRS

Migrations



Annélie Delescluse, socio-anthropologue rejoint le LASC pour un post-doctorat dans l'équipe du Professeur Benjamin Rubbers.

Le projet d'Annélie a pour titre : Être étranger dans son propre pays : les trajectoires de Kasaïens dans le copperbelt katangais au 21ème siècle

Annélie Delescluse est socio-anthropologue. Durant sa thèse de doctorat, elle a mené l'enquête au sein de quartiers périphériques de Rabat et de Casablanca entre 2016 et 2019. Sa thèse porte sur les trajectoires de ressortissants d’Afrique centrale et de l’Ouest pour qui le Maroc est un pays de résidence à moyen ou à long terme.

Les cinq parties de la thèse sont organisées autour d’une structuration thématique qui met le corps au centre de l’analyse. La thèse souligne le processus de dépréciation des vies des jeunes migrants noirs dont les corps mis à l’épreuve par : le travail aux marges du salariat ; la violence socio-raciale qui s’inscrit dans un racisme systémique contemporain hérité des préjugés coloniaux et esclavagistes ; la vulnérabilité économique et administrative ; les politiques migratoires européennes et marocaines restrictives et militarisées (Ceuta et Melilla), la déshumanisation par l’assignation à l’ « encampement » ; et enfin, la mort. Ce corps, objet de souffrance et porteur d’espoirs contrariés, malgré quelques issues heureuses, dessine la condition des migrants noirs au Maroc et de manière plus générale en Afrique du nord.

Annélie Delescluse finalise actuellement un livre issu de sa thèse (Éditions des Presses universitaires de Rennes) et engage des recherches postdoctorales sur les migrations internes en République Démocratique du Congo au sein du LASC. Ses terrains de recherche porteront sur les mobilités du Kasaï vers le Copperbelt katangais.

Elle a enseigné diverses matières en sociologie, en démographie et en étude du développement dans les universités Evry Val d’Essonne et de Paris-1 Panthéon Sorbonne. Annélie Delescluse est membre du LASC et chercheure associée à l’UMR Développement et sociétés (UMR 201-Paris 1/IRD). Elle est également affiliée au Laboratoire Mixte International de recherche “Mobilités, Voyages, Innovations et Dynamiques dans les Afriques méditerranéenne et subsaharienne (MOVIDA, IRD) et à l’Institut Convergences Migrations (ICM).

Contact

Annélie Delescluse

LASC 

Partagez cette news