Politique des zoonoses. Vivre avec les animaux au temps des virus pandémiques


Info

Dates
Mardi 14 mai
Location
Campus du Sart Tilman, B31 - Faculté des Sciences Sociales- salle du Conseil
Schedule
14h

À l'occasion d'un séminaire conjoint, les laboratoires LASC et PragmApolis de la Faculté des Sciences Sociales reçoivent Frédéric Keck, Directeur de recherche au CNRS au sein du Laboratoire d’anthropologie sociale à l'EHESS.

En reprenant l’ensemble des travaux qui ont porté sur la notion de biopolitique depuis la reprise réflexive de ce terme par Michel Foucault en 1976 à travers un ensemble de notions qui la déclinent (pouvoir disciplinaire, pouvoir pastoral, pouvoir cynégétique), le livre qui sera prochainement publié par Frédéric Keck retrace un ensemble de mesures de santé publique prises depuis deux siècles à partir des notions d’épizootie, de zoonose et de pandémie.

Il souligne que la nécessité de conserver des souches de virus pour identifier et anticiper leurs mutations a donné lieu à une cryopolitique, c’est-à-dire un ensemble de techniques visant à suspendre le vivant pour différer la mort.

Il interroge alors la portée émancipatoire de cette cryopolitique en interrogeant la façon dont elle construit une solidarité interspécifique en permettant aux humains de percevoir les signaux d’alerte que portent les animaux sur les menaces à venir, que ce soit les pandémies, les désastres naturels ou le changement climatique.

En brouillant les frontières entre le sauvage et le domestique issues du processus plurimillénaire de domestication, cette politique des zoonoses s’appuie sur des sentinelles qui conservent la mémoire des signes du passé pour préparer les vivants aux menaces futures en les faisant participer à un idéal commun.

Contact 

Bruno Frère

Source image : https://geopolitique.eu/auteurs/frederic-keck/

Share this event